10-06-2022 Sensibilisation face au soleil

Comme nous le savons tous, le soleil est indispensable à notre santé. Cependant, les rayonnements UV ont également des impacts négatifs tels que les coups de soleil et les brûlures ; les rides et les tâches pigmentées ; les cancers de la peau ; les problèmes oculaires ; …

Les cancers de la peau sont les plus fréquents en Belgique (ainsi que dans le monde) et représentent 40% de tous les types de cancers (devançant largement le cancer du sein – 10% des types de cancers – et celui de la prostate – 9%).

D’après les chiffres de la Fondation contre le cancer, 1 belge sur 5 développera, avant ses 75 ans, un cancer de la peau. Ce nombre est en constante progression en raison notamment des vacances plus fréquentes au soleil ; de la destruction de la couche d’ozone ; du manque de protection solaire ; de la fréquentation des solariums ; …

Le taux de mortalité de ce cancer reste cependant peu élevé mais les traitements sont lourds et conséquents financièrement.

Bien que certaines catégories de personnes présentent plus de risques de développer un cancer de la peau (les personnes ayant une peau claire ou sensible ; les adultes de plus de 50 ans ; …), différents éléments doivent également être pris en compte.

À titre d’exemples, le nombre de coups de soleil durant l’enfance accroît le risque de cancer de la peau dans l’avenir ; les antécédents familiaux ; la couleur des yeux et des cheveux ; la prise de certains médicaments ; le nombre de tâches sur la peau ; … sont facteurs du cancer de la peau.

D’où l’importance, pour tous, de se protéger efficacement.

Cela passe notamment par l’évitement des bancs solaires, classés par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) dans la catégorie présentant le plus de risques de développement d’un cancer, au même stade que le tabac et l’amiante.

En outre, tant pour la peau fragile et sensible des enfants, que celles des adultes : privilégiez l’ombre, surtout entre 12h et 15h (vous bronzerez quand même !) ; utilisez un large chapeau, des lunettes solaires et portez des vêtements ; n’oubliez pas la crème solaire (SPF 30 minimum) toutes les deux heures ainsi qu’au sortir de l’eau.

La prévention et le dépistage restent les maitres mots : n’hésitez pas à contacter votre médecin voire un dermatologue en cas d’apparition de tâches, quelles qu’elles soient, sur votre peau ou celle de votre enfant.

Cette année, la Fondation contre le cancer place la prévention par la vérification de l’indice de rayonnement UV (via l’application « SunSmart Global UV » ; ou le site www.uv-index.be).

Un indice classé comme faible, indique qu’il n’y a pas besoin de protection.

Source : Fondation contre le cancer (Home | UV-index (uvindex.be)).